Quelle consommation électrique pour une PAC?

Quelle consommation électrique pour une PAC?

Quelle consommation électrique pour une PAC?

Comment calculer la consommation électrique d’une PAC?

La pompe à chaleur est 4 à 7 fois plus économique que les autres moyens de chauffage pour piscines. Pour un besoin énergétique de 100%, elle consomme environ 20% en électricité et 80% d’air. L’air, élément gratuit et inépuisable, est la principale source d’énergie qui permet de chauffer le bassin. Tout de même, il est intéressant de connaître l’impact de la pompe à chaleur sur la facture électrique, les moyens de rentabiliser et de limiter au mieux la consommation électrique de la PAC.

Comment calculer la consommation électrique de la pompe à chaleur piscine?

Pour connaître la consommation en kilowatt/heure d’une pompe à chaleur piscine, comme tous les autres appareils électriques, il suffit de multiplier la puissance de la PAC par le nombre d’heures d’utilisation, puis par le nombre de jours et enfin le prix du kilowatt.
Si vous trouvez que les calculs sont fastidieux, l’estimation moyenne de la consommation d’une pompe à chaleur pour piscines est entre 2,50 euros à 3,70 euros par m³ d’eau chauffée. Ce qui représente un montant entre 150 et 300 euros sur la facture d’électricité pour cinq mois d’utilisation.
Le COP et le SCOP, coefficient de performance, sont d’excellents indices pour connaitre le rendement de la machine, à condition de savoir utiliser les données (voir dossier COP et SCOP) fournies par le fabricant.

Comment optimiser la consommation énergétique d’une PAC?

Comment optimiser la consommation énergétique d’une PAC?

Plusieurs facteurs influencent la consommation électrique d’une pompe à chaleur piscine. Des éléments et des situations sur lesquels il est possible d’intervenir simplement et facilement pour limiter les frais énergétiques.

La puissance de la PAC, par exemple, qui est défini suivant le volume d’eau à chauffer. Une sous-estimation ou une sur estimation de sa puissance engendre des consommations énergétiques plus importantes et inadaptées à la situation. Ou encore, la période et le temps d’utilisation, toute l’année ou seulement en saison. Le climat, si la piscine est dans le nord, le sud ou si la région est venteuse. Mais aussi les caractéristiques du bassin: enterré, hors-sol, en intérieur en extérieur, couvert par une bâche, un abri ou pas…

Il est dommage de perdre des degrés de température d’eau, lorsque la pompe à chaleur les a produits. C’est pourquoi, il est plus que recommandé de couvrir la piscine la nuit, à l’aide d’une bâche ou d’une couverture automatique pour limiter les pertes de chaleur nocturne. De même lorsque le vent souffle, si personne ne se baigne, il est souhaitable de fermer la piscine en la couvrant.
Pour limiter les dépenses énergétiques, il faut choisir sa PAC en tenant compte des caractéristiques du bassin et les besoins réels de la baignade.

La pompe à chaleur pour piscines est un des systèmes de chauffage les plus écologiques, les plus économes à l’utilisation et permettant d’avoir un fort rendement.



Consultez nos articles sur les coefficients COP et SCOP pour en savoir plus sur ce sujet.
Nous vous proposons de découvrir un tableau d'aide au choix pour les pompes à chaleur Warmpool qui regroupe l'ensemble des caractéristiques techniques des différentes gammes de PAC distribuées par Warmpool.

Cet article vous a plu? Partagez le avec vos amis et relations sur vos réseaux préférés.

Demandez-nous conseil

Notre équipe d'experts vous aide à identifier les besoins adaptés à votre projet et s'engage à vous rappeler gratuitement dans les 24h.